1/ Au menu : snackable content

Revenons un instant sur 2020, une année que nous n’oublierons pas de sitôt. De nombreux développements se sont aussi produits dans le domaine des réseaux sociaux. Ainsi, TikTok a connu une énorme croissance pendant les périodes de confinement. Grâce au format compact de la plate-forme (le contenu peut durer 15 secondes maximum), il ne faut que peu de temps et d'efforts pour créer les vidéos et les regarder. L'algorithme puissant retient toutefois les utilisateurs plus longtemps, car après chaque vidéo, une nouvelle est lancée automatiquement, en fonction de votre historique. Les « stories » ont été publiées en masse sur Facebook et Snapchat, et en août 2020, Instagram a également lancé une plate-forme de vidéos compactes : Instagram Reels a été déployé dans 50 pays. 
Le contenu « snackable » est destiné à une consommation rapide et aisée. Il s’agit par exemple de photos scroll-stopping ou de vidéos qui se distinguent visuellement dans votre flux. Et alors que la durée moyenne d'attention sur les réseaux sociaux continue de diminuer et que de plus en plus de gens, par ennui, font défiler sans fin leurs flux, ce format continuera sans aucun doute à gravir les sommets en 2021.
 

2/ Moins, c'est plus

Au cours de l'année écoulée, les marques ont également créé du contenu compact ou « snackable » pour informer les clients sur leur produit. Toutefois, contrairement aux années précédentes, elles ont privilégié une approche « moins, c'est plus » : les marques ont publié de façon plus réfléchie que jamais. Au lieu de bombarder les clients de publications, elles ont réfléchi à un contenu de valeur qui tenait compte du monde qui les entoure. Cette tendance devrait se poursuivre en 2021. Selon Kelly Hendrickson, Social Media Manager chez HubSpot : « Avec le COVID-19, les marques se sont d'abord demandées si leur public voulait vraiment entendre parler d’elles à ce moment-là. À l'avenir, nous verrons que les marques vont réfléchir soigneusement à la façon dont elles publient quelque chose. Cela peut même signifier qu'elles vont moins publier, indépendamment des algorithmes. L'achat d’annonces et la conclusion de partenariats seront aussi mûrement réfléchis. Parce que jamais auparavant il n'a été aussi important d'offrir à ses disciples un contenu de valeur. »

 

3/ La vidéo continue à jouer les premiers rôles

Vous hésitez à publier quelque chose sur les réseaux sociaux ? Selon le rapport de HubSpot, la vidéo a été le type de contenu marketing le plus utilisé en 2020 et (après les photos) le deuxième type de contenu le plus impliquant sur les réseaux sociaux. Comme des plates-formes telles que Facebook, Instagram, TikTok, Twitter et LinkedIn font tout leur possible pour renforcer leurs capacités vidéo, on peut s'attendre à ce que la forte consommation de vidéos continue d’augmenter en 2021.

Astuce : Dites toujours ce qui importe le plus dans votre vidéo dans les 3 à 5 premières secondes. Même si vos spectateurs abandonnent avant la fin, ils auront reçu votre message.

grafiek sociale media trends

Graph: Single Grain

 

4/ Shopping sur les réseaux sociaux

Au cours de l'année écoulée, les entreprises se sont plus que jamais concentrées sur les ventes en ligne. Des plates-formes comme Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat et TikTok se sont précipitées pour développer davantage de solutions de marketing professionnel en ligne. Ainsi, Facebook et Instagram offrent la possibilité de faire des achats directement à partir de leurs apps : avec les Facebook Shops et les Instagram Shoppable posts, vous pouvez acheter un produit présenté dans une publication sans avoir à quitter l'app. Un influenceur porte le pull de vos rêves ? Vous pouvez alors l’acheter directement d’une simple pression sur la publication. Tiktok et Reels testent pleinement les possibilités de shopping afin de transformer l'ensemble de l'app en un authentique catalogue. Les consommateurs pourront aussi faire des achats via WhatsApp. Très accessible et efficace pour les clients, mais aussi très utile aux entrepreneurs pour générer des ventes supplémentaires. Steven van Belleghem, professeur de marketing, ajoute : « Le consommateur ne doit plus se rendre au magasin, c’est le magasin qui vient au consommateur. Ils atterrissent ainsin dans un univers d’E(verywhere) commerce. En tant qu'entrepreneur, vous devez donc vous demander comment proposer vos produits ou services directement par des canaux autres que vos propres canaux de vente. Par exemple, intégrez un lien vers votre webshop dans votre message Instagram. Cela permettra aux gens d'acheter ou de réserver un produit à partir de leur flux Instagram. »

5/ Plus c'est authentique, mieux c'est

Votre société ne peut pas consacrer des budgets pharaoniques pour des productions cinématographiques grandioses ? Tant mieux, parce que la vidéo que vous tournerez avec votre smartphone sera très prisée de vos fans. Le fait est que lorsque de nombreuses entreprises ont été contraintes de recourir au télétravail en 2020, les équipes des réseaux sociaux et les sociétés de vidéomarketing ont dû développer des productions pouvant être réalisées à domicile. « Le COVID-19 a forcé de nombreuses marques à improviser en matière de production de contenu, explique M. Henderickson. Sans un studio de production ou des tonnes d'équipement disponibles, les productions vidéo sont devenues un peu plus lo-fi, et finalement un peu plus humaines. » Après la pandémie mondiale et l'incertitude financière qui va de pair avec elle, les consommateurs ont plus que jamais besoin de confiance et de reconnaissance dans une marque. Les marques qui montrent leur côté humain et laissent parler leur authenticité sur les réseaux sociaux exploitent intelligemment ce besoin. Cela peut se faire de différentes manières : alors que certaines marques parlent directement de leurs sentiments à propos du COVID-19 ou d'autres thèmes d'actualité, d'autres montrent leur authenticité à travers des contenus générés par les utilisateurs ou des témoignages de clients. Au lieu de vous encenser en tant qu’entreprise, mieux vaut laisser la parole à vos clients. 
Vous aimeriez savoir où en sont les influenceurs? Ils seront toujours là, mais leur authenticité, leur fiabilité et leur empathie détermineront si les marques veulent s'associer à eux. Les marques n’auront pas recours à des poids lourds comme les Kim Kardashians de ce monde, mais des influenceurs de niche, plus proches de leurs fans. Cette utilisation plus ciblée des influenceurs permet d'obtenir des récits plus pertinents et des vidéos plus intéressantes pour le groupe cible visé.

6/ Le ton de la conversation change

Ces dernières années, avec le marketing conversationnel, les entreprises ont déjà donné à leurs clients la possibilité de discuter avec elles via des chatbots et des chats en direct. En 2021, ce principe continuera d'exister, mais le ton de ces conversations digitales pourrait changer. Alors que, ces dernières années, on pensait surtout à aboutir le plus vite possible à une promotion ou une vente, la priorité en 2021 sera plutôt d’aider le client, d'une manière plus empathique.
Aaron Kaufman, Director of Social Media chez Square Enix, l’explique dans ce même rapport : « Les marques doivent adopter une position plus humaine sur les réseaux sociaux et inviter leurs clients à un entretien pertinent. En effet, en tant que marque, vous êtes le plus grand fan de vos fans, et vous vous devez de le démontrer sur tous vos canaux sociaux. Réagir, reconnaître, montrer de l'émotion et de l'implication. Nous ne sommes pas des robots. » Comment les entreprises vont-elles répondre à la demande de marketing conversationnel sophistiqué ? « Une combinaison d'outils d’intelligence artificielle et d'interaction humaine peut être utile, selon M. Kaufman. Un chatbot peut répondre à des questions rapides sur l’expédition, tandis qu'un community manager répondra aux questions et préoccupations plus complexes. »

7/ Plus de jeux et de RV

L'année dernière, le nombre de joueurs a grimpé en flèche, en particulier pendant le confinement. Et à présent qu’Oculus de Facebook lance de nouveaux produits de réalité virtuelle et que des plates-formes comme Snapchat publient des mini-game apps, il est clair que la gamification et les réseaux sociaux vont faire plus ensemble en 2021. Pour une PME, les promotions liées aux jeux ne sont peut-être pas encore accessibles, mais comme Facebook et consorts continuent de lancer des outils pour leurs dernières fonctionnalités, il n'est pas inconcevable que des possibilités publicitaires dans les jeux sur les réseaux sociaux deviennent possibles dans un avenir proche.