Nouveau danger ! Attention à la fraude par fausse application bancaire

In Lettre d'information door Telenet Business

« Je paie avec mon application bancaire », m’a dit un client récemment. « Mais les jours suivants, je n’ai pas vu l’argent sur mon compte. » Évitez de devenir la victime, comme Erwin, de paiements par fausse application bancaire.

 

Le magasin d’Erwin était rempli de monde et un client ayant une tonne d’achats ne parvenait pas à payer par Bancontact. « Je vais faire le virement par application bancaire », a-t-il proposé. Il a ensuite permis à Erwin de tout suivre sur son écran. Seulement … l’argent n’est jamais arrivé à destination.

De quoi s’agit-il ?

Les commerçants et vendeurs qui travaillent avec des sites web de seconde main sont de plus en plus victimes de tromperie. L’acheteur n’a soi-disant pas de cash, ou sa carte bancaire ne fonctionne pas. Ensuite, il ouvre une imitation d’application sur son smartphone, souvent d’une banque néerlandaise telle que Rabobank, ING ou ABN AMRO. Cette application ressemble comme deux gouttes d’eau à la véritable application. Il montre un numéro de compte avec un solde, fait le virement par code chiffré et confirme le paiement … qui n’a pas lieu.

Pourquoi est-ce important pour vous ?

Les clients commettent un vol à l’aide de fausses applications bancaires en votre présence. Vous donnez les produits qui n’ont pas été payés. Il s’agit à chaque fois de gros achats : une guitare à 1 700 euros, une voiture à 7 800 euros, des vêtements pour quelques centaines d’euros, …

Comment prévenir la fraude ?

Faites que les clients paient avec de l’argent ou via des moyens de paiement numériques officiels, tels que Bancontact, Seqr, et Payconiq. Vérifiez toujours sur votre appareil ou ordinateur si vous recevez une confirmation d’une transaction réussie.

 

Bon à savoir : avec certaines applications bancaires, par exemple l’application Bancontact, vous envoyez vous-même une demande de paiement. Vous voyez immédiatement apparaître le montant sur votre compte.

 


L’agent immobilier Wout se demande :

« Puis-je protéger une clé USB par un mot de passe ? »

Ne veillez seulement pas à avoir un mot de passe, Wout. Chiffrez tout ce qui se trouve sur la clé USB. Il n’y a qu’ainsi que vous êtes certain que les données présentes ne peuvent pas être utilisées abusivement après une perte ou un vol.

La prochaine fois que vous avez besoin d’une clé USB, achetez-en une où la protection ou le chiffrement est compris. C’est plus facile. La Kingston DataTraveler 2000 a même un code chiffré physique.

 

Vous avez déjà une clé USB ? Le logiciel VeraCrypt est recommandé par les spécialistes, tant pour Windows, Apple que Linux. Téléchargez et installez-le avant de mettre des données sur votre clé USB.