Facebook fonctionne-t-il pour votre secteur ?

In Lettre d'information door Telenet Business

Facebook n’est pas le meilleur canal pour toutes les entreprises ni pour tous les secteurs. On a parfois tendance à l’oublier. Ne vaut-il pas mieux investir dans d’autres réseaux sociaux que Facebook ?

Vous n’obtenez pas de résultats sur Facebook ? Il est peut-être préférable de laisser ce réseau de côté.

Facebook est-il intéressant pour n’importe quelle entreprise ?

Non, Facebook n’est pas le meilleur réseau social dans tous les cas. Lors de nos visites pour l’Accélération digitale, nous avons remarqué que de nombreux indépendants payaient pour diffuser des messages sur Facebook alors qu’il y a peu à en tirer, voire rien du tout, pour leur secteur. Cela nous a semblé une perte de temps et d’argent regrettable.

Facebook est-il utile pour vous ?

La règle de base est simple. Si vos clients et d’éventuels nouveaux clients sont actifs sur Facebook, vos investissements dans le réseau peuvent être rentables. Vos clients ne sont pas sur Facebook ? Autant ne pas vous y aventurer.
Malheureusement, les choses ne sont pas toujours aussi simples. Sachant que presque tous les Belges ont un profil, vous avez certainement des clients actifs sur le réseau. Cela ne signifie toutefois pas qu’ils sont intéressés par vos messages.
Grâce au réseau social, les gens entretiennent des relations sociales avec leur famille et leurs amis. Les gens y passent leur temps libre, suivent des actualités et échangent des informations dans des clubs de loisirs. Ils ne sont pas là pour des raisons professionnelles. Il est donc difficile de les aborder et de les séduire avec des publicités.

Quels secteurs ne devraient pas investir dans Facebook ?

Réfléchissez honnêtement à votre activité. Est-elle sexy ou sympathique ? Les gens aimeraient-ils lire quelque chose à ce sujet pendant leur temps libre ?
À notre avis, les entreprises qui n’ont pas de communauté, qui n’ont pas de contacts avec les gens ou dont l’activité est controversée feraient mieux de se tenir à l’écart.
Parmi les secteurs difficiles, nous pouvons citer l’élevage de visons, les entreprises de pompes funèbres, les consultants en projets industriels, les huissiers de justice, les laboratoires, les ambulanciers indépendants, les acteurs de niche B2B comme les assureurs maritimes, etc.

Avant d’investir dans un réseau social, vous devez déterminer s’il est adapté à votre activité. N’hésitez pas à demander à vos clients existants sur quel support ils aimeraient vous suivre. Vérifiez où vos concurrents s’en sortent bien.


Un armateur demande :

« Notre entreprise peut être mieux positionnée sur LinkedIn. Que dois-je faire d’abord ? »

Mieux vaut commencer par examiner les bases, la page professionnelle de votre entreprise. À quel point est-elle complète ?

Faites ceci à partir de votre profil personnel. Suivez ensuite les étapes de ce mode d’emploi de LinkedIn : Créer une page d’entreprise LinkedIn.

Pour une présentation rapide et professionnelle de votre entreprise, fournissez une photo de profil et une description dans la langue de vos clients. Si vous êtes une entreprise internationale, optez pour l’anglais.

Veillez à bien choisir votre secteur dans cette liste your right industry. Comme les clients potentiels cherchent souvent par secteur, il s’agit d’un critère décisif qui les aidera à vous trouver.
Lorsque la base est solide, créez des liens vers d’autres personnes, publiez du contenu, affiliez-vous à des groupes et réagissez.