Vous avez peut-être reçu un message de Google qui vous signale que l’indexation de votre site dépendra désormais de sa convivialité sur un smartphone. Logique : il s’agit du « mobile-first index », soit l’indexation orientée mobile.

L'indexation orientée mobile signifie que Google n’indexe plus que la version mobile de votre site. De même, c'est cette version qui est classée dans les résultats de recherche. Si le moteur se basait jadis sur la version « desktop » de votre site, ce nouveau mode d’indexation est plus en phase avec l’air du temps. Nous surfons, en effet, toujours plus sur nos smartphones et moins à partir d’ordinateurs de bureau.  

Que signifie cette nouvelle indexation ?

Rien ne change pour les entreprises et les indépendants dont la version mobile du site est identique à la version « desktop ».  

Ce changement opéré par Google peut toutefois se révéler désastreux pour les nombreux entrepreneurs qui n'ont pas encore une bonne version mobile de leur site. Ils risquent, en effet, de se retrouver au plus bas dans les résultats de recherche.

Que devez-vous faire ?

La version mobile de votre site présente nettement moins de contenu que la version classique ?

Étoffez-la le plus possible. Envisagez également de mettre votre site à jour en le rendant adaptatif, c'est-à-dire en faisant en sorte qu'il s'adapte automatiquement à la taille de l'écran de l’utilisateur.

Votre site est prêt pour l’indexation Google ?

Vous recevrez un e-mail de la Search Console. Jetez un coup d’œil dans vos messages : cet e-mail est peut-être déjà arrivé. 

Le lien que contient cet e-mail vous envoie vers le nouvel outil grâce auquel vous pouvez gérer votre présence sur Google. Cliquez dessus pour contrôler et adapter vos paramètres. 

Vous lancez un nouveau site ?

Vous n’avez rien à faire : il sera automatiquement indexé avec la technologie Google Mobile First.