Ces dernières années, LinkedIn s’est fortement développé en Belgique. D’après les chiffres de Chris Demeyere, expert de L’Accélération Digitale, 3,6 millions de Belges possèdent  aujourd’hui un profil LinkedIn.

L’audience est donc là, mais comment savoir ce qui fonctionne ou pas sur LinkedIn ? En analysant 3.000 messages, par exemple, comme l’a fait Paul Shapiro pour sa publication LinkedIn 10 LinkedIn Publishing Tips. Ou, autre option, en parcourant rapidement les 5 conseils qui suivent.

Conseil n°1. Ajoutez des visuels (idéalement 8)

Un article sans illustration est beaucoup moins lu qu’un article qui laisse un peu de place aux visuels. D’après les statistiques, vous devez intégrer, idéalement, 8 illustrations par article. Placez les plus belles images, les plus colorées, dans la partie supérieure. Cela incite les internautes à lire votre texte.

Conseil n°2. Attirez l’attention avec un titre pratique

Vos lecteurs souhaitent savoir d’emblée ce que votre article peut leur apporter. Le titre doit donc le leur dire clairement. C’est pourquoi les titres interrogatifs scorent moins bien que les titres pratiques, de type ‘comment faire pour…’. Ces derniers expliquent littéralement COMMENT votre lecteur peut résoudre un problème.

Conseil n°3. Faites des listes

Rendez votre solution, votre expertise ou votre opinion aussi simple que possible. En ligne, les lecteurs sont vite distraits. Guidez-les d’un intertitre à un autre. Donnez-leur au préalable le nombre d’étapes nécessaires pour parvenir à la solution et développez vos conseils. Vous obtiendrez le meilleur résultat avec 5 intertitres.

Conseil n°4. Soyez positif

Les articles rédigés d’un point de vue neutre sont les plus commentés et les plus partagés. Mais les publications positives obtiennent plus souvent une mention ‘J’aime’. Et les récits personnels génèrent plus d’engagement.

Conseil n°5. Choisissez des mots simples

Il est évident que vous maîtrisez votre jargon professionnel, mais laissez-le de côté. Les articles rédigés dans un langage simple et clair obtiennent un meilleur score. Si nécessaire, demandez à un enfant de 11 ans de relire votre article. C’est exactement l’âge que Paul Shapiro conseille de viser.

 

Vous recherchez d’autres conseils ? Consultez la liste complète de Shapiro.