Aucun vendeur en ligne n’échappe au retour de produits. Comment l’appréhender ?

Les retours sont toujours autorisés

Dans l’UE, les consommateurs ont le droit de retourner les achats effectués à distance dans un délai de 14 jours à compter de la date d’achat. Et ce, sans devoir se justifier, comme le stipule la législation européenne des consommateurs en matière de garantie et d’annulation. Les frais d’achat et de port leur sont, par ailleurs, toujours remboursés.

Informez vos clients

En votre qualité de vendeur en ligne, vous êtes tenu d’informer vos clients sur leur droit de retour. Intégrez ces informations sur la page du service clientèle, par exemple. Si vous ne vous pliez pas à cette règle, votre client a automatiquement 1 an pour renvoyer les produits et se faire rembourser.

Rédigez une politique de retour claire

67 % des consommateurs consultent la politique de retour avant de réaliser un achat, selon SendCloud. Le spécialiste des expéditions suggère donc d’établir une politique de retour flexible. Les retours gratuits constituent un avantage supplémentaire pour votre webshop.

Simplifiez-vous la vie

Contrairement à ce que l’on pense parfois, il vaut mieux faciliter la tâche au client qui souhaite renvoyer un produit. Prévoyez, par exemple, un portail de retour en ligne avec des étiquettes de retour et des preuves d’envoi automatiques.
De quoi vous simplifier la vie à vous aussi, tout en économisant sur le traitement de ces retours.

Notez qu’une bonne politique de retour peut parfaitement concilier les intérêts de vos clients et les vôtres.
Suivez, pour ce faire, les conseils de cet article et de notre source : Het herroepingsrecht, wat betekent het voor de retouren en zendingen van mijn webshop? (traduction libre : « Droit de rétractation : quel impact sur les retours et les envois de mon webshop ? »)